Simon
Roussin

Simon Roussin est auteur- illustrateur, diplômé des Arts Décoratifs de Strasbourg en 2011. Il est l’un des fondateurs, avec Marion Fayolle et Matthias Malingrëy, de la revue Nyctalope. En mai 2013, il expose son travail en galerie avec Arts Factory et publie un livre en sérigraphie en hommage à Jean-Paul Belmondo. Passionné de cinéma, il a une chronique mensuelle dans le magazine So Film et auto-publie une bande dessinée, La voix de Trintignant, en janvier 2014. Ciné-club vient de paraître aux éditions magnani en octobre 2015.

Bibliographie ssol

L’hippo d’Amérique

Jon Mooallem

Il fut un temps où, appuyés par l’ancien président Theodore Roosevelt, deux ennemis rescapés de la seconde guerre des Boers rêvaient de faire de la viande d’hippopotame le mets favori des Américains. Dans une vertigineuse épopée, Jon Mooallem relate l’histoire de ces hommes pétris d’ambition, à la croisée du western,…

Steak

Passage obligé de ce numéro spécial, un gueuleton à la sauce Yankee avec les Burgers de Papa Hemingway, Dean Martin et Frank Sinatra. Pour qui sonne la viande !
Feuilleton 11

Feuilleton 11

Collectif

Numéro spécial “Une autre Amérique” avec une nouvelle inédite de Ken Kesey sur Neal Cassady, l’incroyable histoire des hippopotames d’Amérique, un portrait de l’artiste en postier, le gang des surfeurs par Joshuah Bearman, un portfolio de la Farm Security Administration. Entièrement illustré par Simon Roussin.
Coronado High

Coronado High

Joshua Bearman

Baignés dans l’innocence du Summer of love, les enfants d’une cité balnéaire de Californie ont bâti, au nez et à la barbe des autorités, un empire du narcotrafic de plusieurs centaines de millions de dollars. En s’appuyant sur les entretiens recueillis auprès des membres de la Company, Joshua Bearman reconstitue…
Le jour qui a suivi la mort de Superman

Le jour qui a suivi la mort de Superman

Ken Kesey

Neal Cassady est un de ces héros que l’Amérique enfantait. Icône de la Beat Generation, on ne compte plus les victimes que la personnalité fulgurante de ce séducteur au tempérament de feu a brûlées au fer rouge. L’énergie frénétique de Neal, que traduisait une élocution digne de Finnegans Wake, mit…